Diana Rigg

Pour moi, Diana Rigg, c’est avant tout « Chapeau melon et bottes de cuir ». Elle me rappelle les vacances d’été que je passais avec mes grand-parents dans leur maison de campagne quand j’étais petite. On allumait très rarement la télé, on préférait lire ou jouer à des jeux de société ou aux cartes, mais je revois ma grand-mère devant un épisode regardant Emma Peel qui se déplaçait dans un brouillard à couper au couteau.