La pierre de rêve de C. J. Cherryh

La pierre de rêve raconte les relations compliquées entre Arafel, la dernière des Daoines Sidhes qui protège la forêt d’Eald et les Hommes. On y croise une ferme paradisiaque protégée par le Gruagach, une créature apparentée aux Elfes, un roi légitime qui se bat contre un usurpateur et la Mort, sans oublier une enfant humaine qui devient amie avec Arafel, avant de la fuir.

Le roman est bien écrit, mais reste plat et ennuyeux pratiquement tout le long. Il y a un peu d’action vers le dernier tiers du livre, mais j’avoue ne pas avoir été sensible au charme de ce énième récit de la lutte des elfes contre l’avancée inexorable des Hommes. Rien de très original et le personnage d’Arafel, seule parmi les siens à être restée car trop attachée à sa forêt pour l’abandonner, ne suscite que peu d’intérêt. En résumé, à déconseiller aux amateurs de fantasy.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s