Terry PRATCHETT

C’est avec une immense tristesse que j’ai appris il y a quelques minutes la mort de l’écrivain Terry Pratchett. J’ai découvert les Annales du Disque-Monde il y a de nombreuses années grâce à une de mes cousines. Dans Pyramides, l’un des personnages principaux s’appelle Sale Bête, ce qui était le surnom qu’elle me donnait affectueusement. Elle me l’a prêté, je l’ai dévoré et Terry Pratchett est immédiatement devenu l’un de mes écrivains favoris.

Les Annales du Disque-Monde ont plusieurs niveaux de lecture. Au-delà de l’histoire, toujours excellente, Terry Pratchett se livrait à une critique de notre société et de ses travers. Ses livres sont bourrés d’humour et je ne compte plus les fous rires que j’ai eu grâce à lui. Le plus mémorable reste celui qu’a provoqué chez moi une note en bas de page, toujours dans Pyramides, concernant les mœurs du puzuma ambigu.

Terry Pratchett était un très grand écrivain et sa disparition va laisser un grand vide. Ses derniers tweets m’ont beaucoup émue et je me permets de les partager.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s