Guide de survie pour le voyageur du temps amateur de Charles YU

Quand je commence un livre, je vais toujours jusqu’au bout, qu’il soit bien ou pas : je ne supporte pas de ne pas savoir ce qui se passe à la fin. Je m’accroche, quitte à prendre plus de temps que prévu pour le lire.

Ce comportement m’ a permis de découvrir de bonnes histoires qui avaient un peu de mal à démarrer ; parfois cela m’a fait lire des navets dont je ne comprends pas que quelqu’un un jour se soit dit « C’est une bonne idée d’éditer cette histoire ». Plus rarement, je me suis retrouvée à la fin d’un roman, perplexe.

Le livre de Charles YU rentre dans cette catégorie : je ne peux pas dire qu’il est mauvais, mais je ne peux pas non plus dire que je l’ai aimé…

Tout d’abord, je préfère le titre original « How to live safely in a science fictionnal universe » : il prête moins à confusion.

Ensuite, c’est de la science-fiction dure, ce qui est toujours délicat : il est très facile de perdre un lecteur quand on se lance dans de grandes explications théoriques et scientifiques. On peut rapidement devenir soporifique.

Le héros, Charles YU, réparateur de machines à voyages dans le temps, est à la recherche de son père, pionnier du voyage dans le temps dont la contribution à cette technologie n’a jamais été reconnue par ses pairs. Il évolue dans un univers fictionnel, accompagné d’un chien qui n’existe pas et de l’IA de sa machine à voyager dans le temps.

L’éditeur dit que ce premier roman est « plein de rythme et d’humour ». Je n’en suis pas du tout convaincue, mais j’en ai quand même retenue une phrase pour ma compilation de citations :

« La vie n’est, dans une certaine mesure, qu’un long dialogue qu’on a avec son avenir sur toutes les façons dont on va  se mettre dans la mouise au cours des prochaines années.« 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s