Troupe 52 de Nick CUTTER

Un chef scout emmène cinq adolescents sur Falstaff Island, une île déserte, pour un weekend dans la nature. Le soir de leur arrivée, une homme visiblement très malade débarque, transformant leur sortie en cauchemar.

Ce livre est le genre de roman que j’évite de lire juste avant de me coucher pour ne pas être réveillée en plein milieu de la nuit par un horrible cauchemar. L’histoire est à la fois horrible et terrifiante. Nick Cutter est très efficace dans sa façon d’écrire : il sait appuyer sur les détails qui font se dresser les cheveux sur la tête tout en décrivant tellement bien ses personnages qu’on se prend de sympathie pour eux, ce qui rend le lecteur encore plus sensible à ce qui leur arrive.

Ce livre n’est pas à mettre entre n’importe quelles mains. Je le déconseille aux âmes sensibles et à ceux qui préfèrent une horreur suggérée à celle d’un film gore.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s