Nuit d’été de Dan SIMMONS

Nuit d'été

Le dernier jour des cours dans Old Central, vieille école vouée à la démolition, un enfant disparaît. Personne ne croit sa sœur quand elle affirme qu’il n’est jamais sorti de l’établissement. Après tout, elle est bizarre et fait partie d’une des familles les plus pauvres de la ville. Certains élèves décident quand même de mettre à profit une partie de leurs vacances d’été pour enquêter. Ce qui commence comme un jeu vire très vite au cauchemar, entre les apparitions et les chuchotements dans le noir.

Nuit d’été commence sur des chapeaux de roues. Contrairement à d’autres romans de Dan Simmons où l’action est entravée par des tonnes d’explications scientifiques ou techniques, on ne s’ennuie pas un seul instant en suivant ces garçons d’une douzaine d’années confrontés à l’horreur et à la mort. Les enfants ont cette faculté de croire qui disparaît chez les adultes et qui leur permet de voir ce qui échappe à leurs parents.

Ce roman fait partie de mes préférés. Les héros sont très attachants : Mike l’enfant de Chœur, avec sa foi touchante ou Duane le surdoué qui passe son temps à écrire, pour ne citer qu’eux. Il n’y a rien à jeter dans ce roman, l’histoire est très bien écrite et prenante. Hautement recommandé pour passer un très bon moment.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s