Lady Apfel

La citation est de Shakespeare, mais cette peinture trouve ses origines dans « Trois Soeurcières » de Terry Pratchett, plus précisément dans la première réplique de Tomjan »

On dit ce fruit pareil au monde, tout de douceur,

Ou pareil, dirais-je, à l’homme en son cœur,

Tout rouge au-dehors, et pourtant, soudain au dedans,

Nous découvrons le ver, la pourriture, l’imperfection.

Sa pelure peut bien rutiler, la dent

Prouve que plus d’un homme est pourri au trognon.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s