Nosfera2 de Joe HILL

Juchée sur son vélo Raleigh, une adolescente de treize ans découvre un raccourci qui lui permet de retrouver tout ce qui est perdu : elle s’appelle Vic McQueenn. Au volant de sa Rolls Royce de collection, un homme bien plus âgé qu’il n’y parait enlève des enfants pour les conduire à Christmasland, le pays du Noël éternel, dont ils ne reviennent jamais : il s’appelle Charles Manx. Tous les deux capables de franchir les voiles de la réalité, Vic McQueen et Charles Manx vont s’affronter dans un combat à mort.

Le roman se lit bien, le passage entre les différents chapitres est original lorsque Vic se déplace et Charles Manx est monstrueux. Nosfera2 montre que Joe Hill a un véritable talent de conteur.

J’ai beaucoup apprécié l’allusion faite à un personnage du Costume du mort : tout comme Stephen King, son père, Joe Hill n’hésite pas à faire le lien entre ses différents romans par de petits détails qui contribuent à créer un univers unique.